Sur le calendrier peint au XIVe siècle, dans l’église de St Christophe, le mois de mai est représenté par un personnage chassant à l’aide d’un faucon qu’il tient sur l’avant-bras.

Repas des anciens 2016

En 2016, comme l'an passé, ce repas aura lieu en mai, le dimanche 22.

Pour un compte-rendu suivez ce lien :

http://saint-christophe-sur-le-nais.com/2016/05/banquet-des-anciens-a-saint-christophe.html

 

Élections présidentielles 2e tour

 

Remarques sur l’évolution entre 2007 et 2012

Il faut noter :

Une légère baisse du nombre des inscrits, alors que la population du canton augmente, celle-ci est due aux nombreuses radiations effectuées par les mairies.

Une diminution de 2 % du nombre de votants.

Une augmentation de 3 % du nombre des votes nuls ou blancs.

Quant aux résultats, notons une légère progression de 2,5 % des voix pour le candidat socialiste. Le canton de Neuvy-le-Roi reste très marqué à droite, aucune commune ne donnant la majorité à la gauche.

COMMÉMORATION DU 8 MAI 1945

       En 2016, 51e anniversaire célébré sans la Musique municipale

Les enfants de l'école lisant un poème.
Les enfants de l'école lisant un poème.
Dépot des gerbes.
Dépot des gerbes.

En 2015, célébration du 50e anniversaire

Vous pouvez consultez un reportage complet sur cette commémoration à l’adresse suivante :


http://www.saint-christophe-sur-le-nais.com/2015/05/saint-christophe-sur-le-nais-commemoration-et-decorations.html


 

Commémoration 2013

 

Vous pouvez lire un reportage à l'adresse suivante :

http://www.saint-christophe-sur-le-nais.com/article-saint-christophe-sur-le-nais-commemoration-du-8-mai-1945-117650235.html

 

Commémoration 2012

 

Vous pouvez voir un reportage sur cette commémoration à l'adresse suivante :

http://www.saint-christophe-sur-le-nais.com/article-commemoration-du-8-mai-a-st-christophe-104798972.html

 

 

Commémoration 2011

 

Vous pouvez voir un reportage sur cette commémoration à l'adresse suivante :

http://saint-christophe-sur-le-nais.over-blog.com/article-saint-christophe-le-8-mai-en-images-73388501.html

Le Monument aux morts de Saint-Christophe-sur-le-Nais

 

Délibérations municipales concernant sa construction :

Le jour de l'inauguration
Le jour de l'inauguration

 

7 novembre 1919

Le CM émet le vœu qu'un monument commémoratif aux enfants de la commune morts pour la patrie soit élevé sur une place de la commune. Il vote la somme de 5000 F pour l'érection de ce monument.

3 août 1920

Le CM sollicite de l'État la subvention prévue par la loi du 25 octobre 1919 pour l'érection d'un monument aux morts (21 enfants de la commune sont morts pour la patrie).

29 janvier 1921

Le CM décide que le monument aux morts sera érigé au centre de la Place de l'église. Il décide d'ouvrir une souscription pour contribuer à son érection.

28 septembre 1921

Le CM décide d'affecter 12 000 F à l'érection d'un monument aux morts.

25 octobre 1921

MM Bruno et Bigot, sculpteurs,  présentent leurs projets de monument aux morts.

20 novembre 1921

Le CM choisit le projet (maquette) de monument aux morts présenté par M. Bruno, sculpteur à Tours. Le CM vote un crédit de 9500 F pour ce monument qui s'ajoutera au montant de la souscription (3742 F à ce jour) et à la subvention de l'État.

9 août 1922

Le CM fixe au dimanche 17 septembre l'inauguration du monument aux morts pour la patrie et fixe le programme :

-     2 h, réception des autorités à la mairie et formation du cortège.

-          2 h ½, visite, au cimetière, des tombes des militaires qui y sont inhumés.

-          3 h ½, inauguration du monument.

-          5 h ½, banquet par souscription.

Tableau dans la mairie
Tableau dans la mairie

Les noms des soldats de Saint-Christophe morts au cours du conflit sont connus grâce à trois listes.

Une première se trouve à la mairie, sur un « tableau des enfants morts pour la Patrie » offert en 1922 par Mme Blanchard. La deuxième est à l’église, sur une plaque apposée contre le mur sud de la nef, près de la chaire. Enfin, une troisième liste figure bien évidemment sur le monument aux morts inauguré en 1922. Le plus surprenant est qu’il existe des différences notables entre ces trois listes.

Plaque dans l'église
Plaque dans l'église

 Outre quelques divergences dans l’orthographe des noms et dans les initiales des prénoms on constate que la liste de la mairie comprend 23 noms, celle de l’église 24 noms et celle du monument aux morts 27 noms. C’est en tout 28 noms différents qui apparaissent sur ces trois listes (alors qu’en 1920 la municipalité avait évalué le nombre de morts à 21).

 

1914

RIVIERE Armand-Alfred : agriculteur, né en 1892 à Saint-Christophe, célibataire.

ZINGUERLET [-LONGCHAMPS] Henri-Edmond : né en 1880 à Papeete (Tahiti), marié.

FRANGEUL Pierre-Marcel-Joseph-Marc : épicier crémier, né en 1892 à Saint-Christophe, célibataire.

BLIN Louis-François : cultivateur, né en 1891 à Brèches (37), célibataire.

Plaque du monument
Plaque du monument

BONSENS Maurice-Auguste : épicier, né en 1890 à Saint-Christophe, marié.

BERRUER Adolphe-Clémencelle : né en 1885 à Aubigné-Racan (72), marié.

TABOURDEAU Maurice-Auguste : né en 1873 à Paris.

METAIRY Raymond-Louis : serrurier, né en 1893 à Saint-Christophe, célibataire.

FOURNIER Gaston-Louis-Anatole : courtier, né en 1895 à Saint-Christophe.

1915

BRIZARD Georges-Evelin-Victor : cultivateur, né en 1894 à Saint-Christophe, célibataire.

LEFEBVRE Henri-Alexandre-Louis : maçon, né en 1894 à Saint-Christophe, célibataire.

JOUBERT Clément-Prosper-Auguste : cultivateur, né en 1888 à Beaumont-Pied-de-Bœuf  (72), marié.

HERRAULT Louis-Georges : né en 1891 à Saint-Christophe.

DESMOUSSEAUX DE GIVRÉ Abel-Emilien-Félix : avocat, né en 1882 à Saint-Quentin (02), marié.

BARDET Auguste-Louis-Henri : cultivateur, né en 1885 à Saint-Pierre-de-Chevillé (72), marié.

Le monument en 2009
Le monument en 2009

 

1916

RICHARD Julien-Auguste : couvreur, né en 1884 à Saint-Christophe, marié.

ALOUSQUE Camille-Georges-Lucien : ajusteur mécanicien, né en 1890 à Boussay (37), célibataire.

MANCEAU Honoré-Jules-Anatole : cultivateur, né en 1895 à Saint-Pierre-de-Chevillé (72), célibataire.

BEATRIX Roger-Gaston : cultivateur, né en 1896 à Semblançay (37), célibataire.

COURTOIS Albert-Léon dit Georges : cultivateur, né en 1884 à Château-du-Loir (72), marié.

BROCHERIEUX Jean-Gustave-Alexandre : cultivateur, né en 1892 à Saint-Christophe.

1917

SENNEGON(D) Alexandre-Jean : cultivateur, né en 1883 à Saint-Christophe.

ESPEILHAC Georges-Marius : né en 1891 à Toulouse.

MARION Clovis : huilier, né en 1877 à Saint-Christophe, marié.

RIFFLET Julien-Louis-Jean-Marie : né en 1881 à Moisdon-la-Rivière (44).

MORAND François-Auguste : cultivateur, né en 1875 à Saint-Paterne-Racan (37), marié.

CHEVREAU Maurice-Pierre-Marie-Louis : tanneur, né en 1888 à Saint-Christophe.

1918

HATTON Léon : cultivateur, né en 1877 à Dissay-sous-Courcillon (72), marié.

Plaque pour 39-45
Plaque pour 39-45

Une plaque a été rapportée pour ajouter le nom des enfants de la commune morts pendant la guerre 1939-1945. Nous y trouvons :

 

 

HUBERT Albert

PELTIER Serge

PERROTIN Arthur

LEPORT Elisabeth (morte en déportation)

FOURMONT Marcel

DESNEUX Pierre

SALARD V.

Pour plus de détails sur les enfants de St Christophe morts pour la France, vous pouvez aller sur le site de l'association "Histoire et Patrimoine" qui a fait un important travail sur la guerre 14-18 :

 

 http://histoire-patrimoine.jimdo.com/morts-pour-la-france-christophoriens/